La notion d’espace écologique, une force politique

annecyVersion complétée de mon intervention du vendredi 24 juin à Annecy (74), invité par les Amis de la Terre pour réfléchir et discuter ensemble de cette notion d’espace écologique, et pour répondre à la question : « La position des sociétés soutenables : utopie ou alternative ? »

En mars 2011, les Amis de la terre prenaient Position pour des sociétés soutenables. Lire la suite

A quoi bon être décroissant à l’ère de l’anthropocène ?

Ré-écriture de mon intervention du mercredi 15 mai dans le cadre des Entretiens de l’anthropocène, débat avec Luc Semal (Institut Momentum), animé par Aurélie Trouvé (Attac) : Expériences passées et initiatives de sobriété et décroissance par en bas, populaire et joyeuse, aux antipodes d’une éco-technocratie.

Cette intervention prétend être un plaidoyer pour les expérimentations minoritaires à une époque où tout résidu d’espérance politique semble avoir disparu pour laisser place à la gestion quotidienne des concessions que les dominés et leurs représentants ne cessent d’accepter en faveur des dominants. Que devons-nous (nous) demander pour que ces expérimentations soient joyeuses ? Lire la suite

Politique(s) de la décroissance

Politique(s) de la décroissance

politiquesCet essai est paru mi-juin 2013 ; je tiens à remercier les éditions Utopia. En cliquant sur ce lien, vous pouvez en lire les premières pages.

LE MOUVEMENT DE LA DÉCROISSANCE se doit d’entrer dans une nouvelle phase. Il ne suffit plus de dénoncer l’impasse de la croissance, d’annoncer la catastrophe qui vient, de prophétiser tel ou tel effondrement.

Entre le rejet du monde d’hier et le projet de celui de demain, c’est d’un trajet dont nous avons besoin, pour ici et maintenant. Mais est-ce suffisant de définir la décroissance comme un trajet ? Lire la suite

Le pouvoir et la puissance

Au cœur d’une action politique des objecteurs de croissance, il y a une épine : la question du pouvoir. Sur cette question, les OC – ou en tout cas, tous ceux qui ont fait droit à un indispensable « moment libertaire » dans leurs pratiques – développent quelques thèses :

  1. Pas/plus question de faire de la conquête du pouvoir un préalable à la transformation sociale et écologique. Ce qui ne signifie pas la désertion en dehors des formes traditionnelles de la politique (élections, pétitions, manifestations) mais seulement leur remise à leur place sous 2 aspects : d’abord celui de la visibilité de l’engagement politique ; ensuite celui de la participation éventuelle à des exécutifs non seulement pour affaiblir les pouvoirs mais aussi pour soutenir toutes les initiatives de lutte contre les pouvoirs, pour renforcer toutes les résistances. Lire la suite

Du contre-pouvoir

Les objecteurs de croissance ont-ils un problème avec la politique ? En politique, les objecteurs de croissance font-ils un blocage sur la question du pouvoir ?

L’intérêt majeur du livre de Miguel Benasayag et Diego Sztulwark – Du contre-pouvoir, de la subjectivité contestataire à la construction de contre pouvoirs, La Découverte, 2000était, il y a déjà dix ans, de répondre positivement à ces deux questions par la négative. Même s’il n’est pas écrit directement pour les partisans de la décroissance, ce livre fournit à tous ceux qui mènent une critique radicale du système quelques analyses plutôt bien argumentées qui permettent a/ de justifier l’intervention des objecteurs de croissance dans la politique et b/ d’affronter en grande clarté certains des dangers liés au pouvoir.

Lire la suite

Les trois pieds politiques de l’objection de croissance

Une contribution à l’élaboration d’une stratégie de la transformation pour sortir définitivement du capitalisme.

« Galaxie décroissante », « nébuleuse de la décroissance », les expressions ne manquent pas pour qualifier aujourd’hui dans les petits mondes de la gauche de la gauche, de la gauche écologique, de l’extrême gauche ou l’autre gauche, le flou dans lequel s’investissent tous ceux qu’il vaudrait mieux nommer les « objecteurs de – conscience à la – croissance ».

Lire la suite