L’antiproductivisme, un déni pour la gauche

moins26_une-760x1024Je propose ici une version (plus) longue d’un article paru dans le journal de nos amis suisses, Moins, consacré à une courte histoire de l’antiproductivisme. J’ai pris ce titre comme clin d’oeil au sous-titre du livre que j’ai dirigé sur L’antiproductivisme, un défi pour la gauche (éditions Parangon, 2013).

Le productivisme a-t-il jamais fait véritablement débat au sein du mouvement socialiste et ouvrier ? Sa victoire incontestable au sein de toutes les variantes dominantes  de la « gauche » – ce qui n’élimine pas des variantes antiproductivistes, mais toujours groupusculaires ou marginales dans les organisations – résulte tout au contraire d’un déni de la question Lire la suite