Pour les réseaux, quelle utopie ?

A quelles conditions les alternatives concrètes et les initiatives de contre-pouvoir peuvent-elles atteindre une « masse critique » ?

L’un de ces conditions est la mise en réseau de ces alternatives concrètes que j’appelle des « utopistes ».

Il faut d’abord comprendre qu’il n’y a besoin de réseau que s’il y a – au préalable – des initiatives à relier ; ces initiatives sont des « relocalisations » : habiter, manger, se déplacer, travailler, échanger, apprendre, etc.

Lire la suite

Comment organiser un réseau sans le structurer ?

Cette proposition de réglement intérieur pour une confédération des OC s’est inscrite dans le cadre de la préparation de l’AG extraordinaire de l’AdOC à Beaugency qui a eu lieu en mai 2010.

Cette proposition – plutôt très innovante – de règlement intérieur vise explicitement à organiser sans structurer pour redonner vie à la politique. D’où des règles « de procédure » pour organiser la co-construction de règles de fonctionnement si usage se fait sentir ; d’où des règles de transparence, seules conditions d’une pleine démocratie ; d’où des règles d’efficacité et de résilience pour faire vivre l’objection de croissance en réseau.

Lire la suite