Réflexions sur la Transition

La revue Silence et les éditions Ecosociété qui ont déjà édité le Manuel de transition, vont publier cet automne un petit livre  « Un écologisme apolitique ? Débat autour de la Transition »,  traduit de l’anglais et qui pose des questions sur la pratique dans les groupes de transition. C’est suivi d’une réponse de Rob Hopkins. A cette occasion, Silence voudrait publier en même temps un dossier sur la situation en France. C’est pourquoi, nous vous demandons de répondre aux 3 questions suivantes. Vos réponses ne seront pas reprises dans leur entièreté, mais seront regroupées selon les avis dans deux ou trois gros articles.

Lire la suite

L’Antiproductivisme, un défi pour la gauche ?

En librairie à partir du 10 mai 2013.

La gauche des luttes ne peut-elle se définir que négativement ? Elle est antilibérale, anticapitaliste, souvent antinucléaire, anti-ogm, anti-gaz de schiste… Au mieux quand elle se fatigue des luttes « contre », quand elle essaie de proposer des « pour » et des « avec », la gauche semble ne pouvoir se définir qu’en référence au monde qu’elle critique, mais de façon « alter » : altermondialisme, alter-développement ; ou « slow » : slow food, slow city, slow money…

Pourquoi devrait-elle maintenant se prétendre antiproductiviste ? Est-ce seulement possible ?

Car le productivisme a appartenu au logiciel commun de la gauche et du monde que la gauche prétendait critiquer. Le capitalisme comme le socialisme ayant réellement existé, dans ses versions soviétiques ou social-démocrates, ont été et sont productivistes. Lire la suite