A quoi sert une monnaie locale complémentaire ?

De quelle utilité parlons-nous ? De l’utilité sociale quand elle ne se réduit pas au seul intérêt économique. Ce qui ne veut pas dire : pas d’intérêt économique du tout ((Une MLC est convertible en euros, sur la base de : 1 € = 1 unité de MLC. C’est cette convertibilité qui fait qu’une monnaie est « complémentaire » et non pas « alternative ». Tout difficulté fiscale est ainsi résolue.)) ; mais juste l’intérêt économique remis à sa juste place  ((Michel Lepesant, Mesurer les réussites, réussir la Mesure, MaisOùComment, 2011, http://monnaie-locale-romans.org/2011/02/reussir-mesure/)), qui n’est ni première ni centrale.

Lire la suite

Arrêter les nucléaires

Arrêter les nucléaires

Nagasaki, 9 août 1945

La question du nucléaire est une entrée pour une remise en cause générale du monde actuel et de ses modes d’oppression ((Irène Pereira, Les grammaires de la contestation, chap.10, Paris, 2010.)) (domination politique, exploitation économique et discrimination culturelle) ; car le nucléaire est un « monde ». Pourquoi l’arrêter ?

De la réponse à cette question va dépendre directement le « comment ? » et surtout la question cruciale « quand ? ». C’est pour en discuter sans esquive que nous devrons définir 4 verrous à lever pour réellement ouvrir le débat :

Lire la suite

Décroissance : le temps des mesures

Décroissance : le temps des mesures

Prendre des mesures

Le temps n’est-il pas venu, après celui de « la décroissance générale », temps indispensable pour les audaces de la « décolonisation de l’imaginaire » et du « mot-obus », de passer au temps des « mesures de la décroissance » : proposer sans attendre des mesures de transition, pas de quoi faire un programme ((Projet et programme : http://confluences.ma-ra.org/?p=482)) mais quand même de quoi décrire des conditions réalistes pour, au fur et à mesure et dans la mesure de ce qu’il est possible de Faire, commencer par la décroissance. Si la décroissance n’est pas un but, c’est tout simplement parce qu’elle n’est qu’un commencement.

Lire la suite