De la convergence à la confluence

Une réponse  au texte sur les principes d’une économie écologique de Jacques Stambouli, proposé comme contribution aux Rencontres de l’écologie radicale d’Avignon (janvier 2009)

Tout d’abord, merci pour ce cadrage très pédagogique d’une « économie écologique ». Remarquable de clarté, et c’est cette clarté qui me fait me poser des question simples.

Je commencerai par un étonnement formulé le plus naïvement possible : s’il y a 3 « finalités », 3 « grands principes », pourquoi n’y a-t-il que 2 « mouvements sociaux fondamentaux » ? Pourquoi n’y a-t-il pas – historiquement déjà – autant de mouvements sociaux fondamentaux que de finalités ? Lire la suite